Ren__ANDRE5 législatures et 23 ans de mandat de député (RPR puis UMP) à l'Assemblée Nationale, René ANDRE doit vraisemblablement figurer dans le livre des records.

Elu en 1981 en tant que suppléant du député Emile BIZET, René ANDRE le succède à son décès en 1983.
Il est réélu lors des élections de 1986, 1988, 1993, 1997 et 2002.
Il met fin à son mandat de député en septembre 2006 suite à sa nomination de conseiller-maître en service extraordinaire à la Cour des Comptes.

Par ailleurs, René ANDRE est conseiller municipal d'Avranches, président de la Communauté de Communes du canton d'Avranches et président du Pays de la Baie du Mont-Saint-Michel.

Effet collatéral de la nomination de René ANDRE à la Cour des Comptes, la 2ème circonscription législative est actuellement sans titulaire.
Le code électoral (L.O. 176-1 et L.O. 319 et 320) prévoit un système de suppléance lors de vacance de siège des parlementaires dans les cas suivants : nomination au Gouvernement, décès du titulaire du siège, nomination au Conseil constitutionnel ou poursuite d'une mission confiée par le Gouvernement au-delà de six mois.
Le départ de René ANDRE n'entrant pas dans ce cadre, son suppléant Michel GANNE, actuel maire de Saint- Hilaire-du-Harcouët, ne peut le remplacer sur les bancs de l'Assemblée Nationale.
Pendant 10 mois la circonscription Avranches-Mortain n'aura pas de représentant au Palais Bourbon.