C'est fini. Le duel fratricide a donné son vainqueur.
La légitimité du terrain a primé sur la légitimité de parti aux yeux des électeurs de la 2e circonscription de la Manche. Le thème de campagne du parachutage du technocrate de Paris a porté ses fruits.
L'ancien ministre de la santé, l'ancien secrétaire général de l'Elysée, Philippe Bas a été défait.
La distribution de subventions, le soutien des élus UMP locaux, le carnet d'adresse du ministre n'auront pas convaincu les électeurs à voter Philippe Bas qui lui ont préféré le candidat local, le maire et conseiller général d'Avranches, Guénhaël Huet.

C'est une victoire surprise, même si elle était prévisible au lendemain de 1er tour.
Au début de campagne peu de personnes auraient parié sur la victoire du tandem Huet / Bazire (sauf les intéressés eux-mêmes). Pourtant sur le papier, cela paraissait jouer d'avance.  Comme quoi ...  et à méditer.

Nous reviendrons ultérieurement sur les explications de la victoire de Guénhaël Huet et de la défaite de Philippe Bas.

En attendant, nombreux s'interrogent sur le devenir de Philippe Bas.
Restera-t-il sur la circonscription comme il s'est engagé à le faire lors d'une récente réunion publique à Avranches.
Si oui, à quel endroit? St Hilaire du Harcouët pourrait être une commune d'accueil pour une reconquête d'une légitimité électorale. Michel Ganné, le maire et conseiller général mais aussi l'ancien suppléant pourrait laisser ses deux mandats au candidat défait. Avec pour objectif : la présidence du Conseil Général?
Une chose est sur, c'est qu'il ne croiserait pas M. Huet son tombeur qui devra laisser son poste de conseiller général du canton d'Avranches en raison de la loi sur les cumuls des mandats.
Les habitants du canton devront vraisemblablement retourné aux urnes en automne pour élire son remplaçant.
Et si ce candidat était Philippe Bas? Il se dit, cela reste à vérifier, que des contacts auraient pris dans les 24 dernières heures entre les deux personnalités. La consigne serait de calmer le jeu et faire retomber la pression et l'ambiance lourde des dernières semaines.
Et comme signe de bonne volonté, de reconciliation le nouveau député pourrait parrainer son ancien adversaire pour les prochaines cantonales.
Info, intox. Affaire à suivre.

Hier soir Guénhaël Huet et son comité de soutien ont fêté comme il se doit la victoire.
France 3 était présente à Notre-Dame-du-Touchet où s'est déroulé la fête. Le candidat Bas n'était pas en reste, car malgré la défaite, une party s'est déroulé à Milly hier soir dans une ambiance plus détendue qu'au soir du 1er tour ...

vidéo de la Guénhaël Huet's party (merci à France 3 Basse-Normandie).


législatives Avranches : après l'effort le reconfort
envoyé par legislatives07sudManche