Le renouvellement et le rajeunissement de la classe politique attendront.
A défaut d'être jeune, le suppléant de Philippe Bas tout juste désigné (au lendemain du 2e tour) Michel Ganné représente une valeur sûre pour le candidat de l'UMP.
Le maire, conseiller-général de St Hilaire du Harcouët qui fût à deux reprises le suppléant de l'ancien député René André est politiquement bien  "installé" dans le Mortainais.
"Il assure la continuité nécessaire à toute action nouvelle" résume Phillipe Bas dans les colonnes de Ouest France daté de ce jour.

Nul doute que sa présence au coté de l'actuel ministre de la santé constituera un atout non négligeable pour ramener à la bergerie les brebis un peu égarés après l'arrivée, non en parachute, mais polémique de Philippe Bas dans la circonscription et qui pourraient être tentés de voter pour le rival de droite "légitimiste", Guénhaël Huet.

Une page spéciale est consacrée aux élections législatives dans la Manche dans Ouest-France aujourd'hui.
Naturellement un article évoque la 2e circonscription législative Avranches-Mortain. L'article sera mis en ligne demain.
En espérant que Ouest-France ne s'y oppose pas.


Une information communiquée ce matin par téléphone a priori crédible.
Il y a environ une dizaine de jours une rencontre aurait eu lieu entre Philippe Bas, Jean-Louis Burgot et Bernard Tréhet à Brécey.
Petite présentation des personnages.

  • Philippe Bas, inutile de présenter
  • Jean-Louis Burgot, professeur d'Université en retraite, originaire d'Avranches et candidat aux prochaines élections communale et cantonale à Avranches
  • Bernard Tréhet, maire, conseiller-général de Brécey, président de la communauté de communes du canton de Brécey et président de la commission culture au Conseil Général de la Manche.

On se demande de quoi ont pu discuter nos trois bons hommes sinon des prochaines échéances électorales en 2008, c'est à dire les élections municipales et cantonales.
Si on met à l'écart Bernard Tréhet dont je ne vois pas le lien immédiat avec les deux autres. M. Tréhet est brécéen alors que les deux autres seraient plutôt avranchinais donc deux territoires bien différents au niveau électoral. Le rapport pourrait être lié au lieu de la réunion, Brécey, choisi pour sa neutralité et pour son maire ami possible des deux personnages MM. Burgot et Bas. Je n'en sais rien au jour d'aujourd'hui.
L'important est ailleurs.
Si cette réunion a vraiment eu lieu, la question des prochaines élections sur Avranches a dû donc être au centre des discussions.
Philippe Bas donne l'impression de vouloir s'installer durablement dans la circonscription, loin des ministères et de la haute fonction publique.
Il a nommé comme suppléant le mortainais Michel Ganné, il semble logique qu'il s'installe sur Avranches pour représenter ce secteur. L'équilibre, la représentativité sont ainsi respectés sur le territoire.
Au cas où il deviendrait député de la circonscription, il serait évident qu'il se présente à la mairie d'Avranches avec une liste de 29 noms.
Aux prochaines élections, en l'état actuel, 3 listes de droite seraient en confrontation : celle du maire sortant Guénhaël Huet, Jean Louis Burgot et Philippe Bas. Cela fait beaucoup, même de trop.
Il faut les trouver les 29 noms à faire figurer sur la liste. Jean Louis Burgot n'aurait pas encore constitué la sienne, malgré ses nombreuses sollicitations auprès des avranchinais(es)  (il est vrai qu'il n'y a pas de temps de perdu). Il est donc possible que des tractations se soient engagées entre Jean Louis Burgot et Philippe Bas pour une distribution des cartes sur Avranches, une répartition des candidatures qui pourrait être la suivante :

  • la mairie d'Avranches à Philippe Bas qui cumulerait les fonctions de député-maire (s'il gagnait les législatives),
  • le canton d'Avranches à Jean Louis Burgot.

René André, président de la Communauté Commune du canton d'Avranches devrait être dans le haut de la liste de Philippe Bas s'il désire conserver cette fonction qui nécessite d'être conseiller municipal.

Pour conclure, ce rapprochement possible (aujourd'hui ou à terme) entre Philippe Bas et Jean Louis Burgot  risque de faire une victime,  Guénhaël Huet, l'actuel maire et conseiller général d'Avranches qui pourrait se trouver dépourvu en 2008 de tous ses mandats ...