100_5062Environ 30.000-40.000 personnes ont défilé hier après midi dans les rues de Rennes pour s'opposer à la construction de l'EPR, la centrale nucléaire de 3e génération que l'Etat souhaite construire à Flamanville (50) et aux 200 km lignes électriques à Très Haute Tension (400.000 volts) dont la moitié doit traverser la Manche, notamment le Mortainais.

Venus en cars (affrétés par les nombreuses associations anti-EPR locales) ou par leurs propres moyens, la présence des manchois, jeunes et moins jeunes, dans le cortège était impressionnante et remarquée (cf. photo).