Une contre-expertise qui fait froid dans le dos.

L'Etat français aurait autorisé la mise sur le marché d'un maïs transformé génétiquement dangereux pour la consommation animale et humaine.
Le semancier américain Mansonto, fabriquant du maïs en cause, aurait présenté aux autorités françaises en vue de sa commercialisation des études incomplètes et peu scientifiques sur l'innocuité de ce maïs.
Un groupe d'experts du CRIGEN (Comité de Recherche et d'Information sur le Génie Génétique) dirigé M Gilles-Eric Séralini - professeur de génie moléculaire à l'Université de Caen - a démontré qu'avec le même protocole utilisé par Monsonto, les résultats obtenus sont alarmants pour les animaux d'élevage et les consommateurs.

Il est à espérer que la question des OGM sera soulevée par l'ensemble des candidats de la campagne législative, car les OGM posent de nombreux problèmes :

  • de santé publique (tiens, n'avons nous pas un candidat relevant du ministère de la santé?),
  • politiques (locale, nationale et européenne),
  • environnementales (dissémination, ...),
  • de communication (peu d'information sur les lieux où sont cultivés ou expérimentés les OGM, ...)
  • etc

Par ailleurs, le sud-Manche est un territoire particulièrement rural. La tentation peut être forte pour certains exploitants agricoles d'utiliser ces produits génétiquement modifiés afin de diminuer les traitements fongicides et d'améliorer les rendements ... d'autant que non loin de Pontorson, il existe une installation appartenant à Novartis, autre semancier à la pointe du génie génétique agricole ...

plus d'informations sur les OGM

la contre-expertise (France 3 Basse-Normandie du mardi 13 mars 2007) :


maïs OGM : attention danger!
envoyé par legislatives07sudManche