Les informations qui suivent sont extraites de l'encyclopédie collaborative Wikipedia.

Les élections législatives en France permettent d'élire les représentants siégeant à l'Assemblée Nationale pour un mandat, en principe, de cinq ans.
Les élections les plus récentes se sont tenues les 9 et 16 juin 2002. Les prochaines auront lieu les 10 et 17 juin 2007.

Déroulement du scrutin (élections):
Le déroulement des élections législatives n'est pas fixé par la Constitution française (à la différence de l'élection présidentielle, par exemple). L'article 25 se borne à mentionner qu'une loi organique fixe la durée des pouvoirs de chaque assemblée, le nombre de ses membres, leur indemnité, les conditions d'éligibilité, le régime des inéligibilités et des incompatibilités." Les modalités du scrutin sont fixées par le Code électoral.
Les élections législatives ont lieu tous les 5 ans (sauf si le Président de la République dissout l'Assemblée nationale et provoque donc des élections anticipées). Elles ont pour but d'élire un député par circonscription législative (577 lors de la XIIe législature) au suffrage universel direct majoritaire uninominal à deux tours.
Lors du premier tour de scrutin, les électeurs votent pour un seul des candidats de leur circonscription. Si un candidat obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (la moitié de ces suffrages plus une voix) au premier tour et si le quorum est atteint (c'est-à-dire s'il obtient au moins 25 % des suffrages des inscrits sur les listes) il est élu.
Dans le cas contraire, un second tour est organisé entre tous les candidats ayant obtenu un nombre de suffrages égal au moins à 12,5% des électeurs inscrits. Le candidat ayant obtenu la majorité des suffrages exprimés au second tour est élu (il ne s'agit donc pas forcément de la majorité absolue).
Si un seul candidat a dépassé ce seuil des 12,5%, le candidat ayant obtenu après lui le plus grand nombre de suffrages peut se présenter au second tour. Si aucun candidat ne l'a dépassé, le deuxième tour est réalisé entre les deux qui ont obtenu le plus grand nombre de suffrages.

Électeurs :
Le scrutin législatif est ouvert à tous les électeurs des scrutins nationaux, c'est à dire à toute personne :
- âgée de 18 ans ou plus au 1er janvier de l'année de l'élection
- de nationalité française
- qui jouit de ses droits civils et politiques
- inscrite sur les listes électorales.
Un électeur vote forcément pour les candidats de la circonscription législative dans laquelle il est inscrit.

Candidats :
Pour se présenter, un candidat doit avoir au moins 23 ans et être électeur. Il ne lui est pas obligatoire de se présenter dans la circonscription où il est inscrit. Il est en revanche interdit de se présenter dans plusieurs circonscriptions. L'inscription sur les listes électorales n'est pas une obligation, seule la qualité d'électeur l'est.
Il est impossible de cumuler à la fois les mandats de député et de sénateur ou de représentant au Parlement européen (ainsi qu'implicitement de Président de la République). En outre, il est interdit de cumuler à la fois le mandat de député et plus d'un des mandats suivants : conseiller régional, conseiller à l'Assemblée de Corse, conseiller général, conseiller de Paris, conseiller municipal d'une commune d'au moins 3 500 habitants.
De plus, il n'est pas possible d'être à la fois député et d'exercer une fonction publique quelconque. Un député nommé au Gouvernement, par exemple, ne peut pas conserver son mandat.
Chaque candidat doit désigner un suppléant qui le remplacera à l'Assemblée nationale s'il est amené à quitter son mandat. Ce suppléant doit remplir les mêmes conditions que lui.